Festival de Dibi : UNE FÊTE DE LA GRILLADE

La 4è édition du Festival de Dibi, dénommé : «DIBIMANIA» débute vendredi prochain pour prendre fin dimanche au Palais de la culture. Les initiateurs de ce rendez-vous de grillade ont animé, mardi dernier dans les locaux de la mairie du District, une conférence de presse sur l’événement.
On notait la présence du représentant du 1er adjoint au maire du district, Mahamadou Kansaye, de la directrice de l’Agence Influence, également responsable de l’organisation du Festival de Dibi, Aminata Bocoum, et nombre d’invités.
D’entrée de jeu, la conférencière et directrice de l’Agence Influence a rappelé les objectifs de ce festival qui vise à sauvegarder et promouvoir l’un des arts, les plus raffinés de la gastronomie africaine, notamment dans ses variantes régionales. Il s’agit non seulement de favoriser l’échange entre les peuples avec la participation de plus de 3 autres pays étrangers et de célébrer la convivialité, la tradition, l’authenticité et l’échange, mais aussi de valoriser le patrimoine du terroir en faisant de ce festival, une référence dans le paysage gastronomique national et donc un rendez-vous annuel à ne pas manquer, a expliqué Aminata Bocoum.
Pour elle, «DIBIMANIA» représente simplement une opportunité de présentation et de dégustation des grillades succulentes de notre continent du Nord au sud, notamment de Dakar à Lagos, d’Abidjan à Casablanca, de Niamey à Accra et de Ouagadougou à Tunis.
«Dans cette 4è édition, vous découvrirez en exclusivité au même lieu, le célèbre «dibisogo» malien (toutes les régions du pays seront représentées) et ceux de la Mauritanie, du Sénégal et de la Côte d’Ivoire», a souligné la conférencière avant de préciser que ce sera le rendez-vous des chefs cuisiniers, rôtisseurs et restaurateurs qui partagent la passion pour la grillade.
Un programme d’animation et d’autres activités sont prévus. Il y aura des spectacles de musique, des jeux, des initiations et des découvertes.
Selon l’organisatrice du festival, il s’agira de se régaler, de se rafraichir mais aussi de se divertir et gagner de nombreux cadeaux, tout en partageant des moments inoubliables avec ses proches.
Il faut rappeler que l’événement est parrainé par le maire du district de Bamako Adama Sangaré.
A ce propos, son représentant a indiqué que c’est d’abord un parrainage pour la jeunesse. «Nous accompagnons les jeunes qui démontrent une capacité d’entreprendre et c’est le premier rôle d’une collectivité territoriale de leur apporter un soutien», a expliqué le représentant de l’édile de la capitale. Mahamadou Kansaye a assuré ensuite que les responsables de l’Agence Influence peuvent toujours compter sur le maire du district de Bamako.
Siné S. TRAORé

0 Comments

There are no comments yet

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *