Skip to content Skip to left sidebar Skip to right sidebar Skip to footer

La troisième session ordinaire du Conseil du district de Bamako

Ce mardi 01 septembre 2020, la salle de délibération de la Mairie du District de Bamako a abrité l’ouverture de la troisième session ordinaire présidée par Monsieur Adama Sangaré, Maire du District de Bamako en présence de l’ensemble des membres du conseil et des chefs de services.

 

« Je suis très heureux d’être parmi vous aujourd’hui, parce que au cours de cette session, ce dont nous allons parler, est Bamako, des habitants de Bamako et de leurs vies quotidiennes » , c’est en ces termes que le Maire a introduit son discours d’ouverture.

Il martèle que la présente session se tient dans un contexte particulier de la vie de notre pays puisque fortement affecté par une crise sanitaire due à la maladie à coronavirus et à une crise sociopolitique sans précédent, ayant entrainé le renversement du pouvoir en place par l’Armée.

« Aujourd’hui, le défi que nous avons à relever, c’est de concilier l’unité de la nation, l’action publique et les attentes des maliens », ajoute-t-il.

Avant de rebondir sur les points à débattre, le Maire salua les autorités religieuses et coutumières pour leurs prières et implications à l’endroit du Mali, tout en rappelant également son espoir à l’égard des nouvelles autorités à pouvoir rassembler toutes les forces vives de la nation pour définir ensemble les contours d’une transition inclusive et apaisée.

A rappeler que c’est de conformité aux dispositions de la loi n°2017-053 du 02 octobre 2017, portant Statut Particulier du District de Bamako, relatives aux attributions du conseil,  que seront soumis à l’examen du conseil, les sujets qui sont entre autres l’élaboration du Programme de Développement Economique, Social et Culturel ( PDESC ) sur la période 2021-2025 ; la construction de deux fourrières sur les deux rives du fleuve Niger à Bamako; l’institution de redevances et la fixation du taux des taxes  de la mairie du District au titre de l’année 2021 dans le cadre des bases et des maxima fixés par la loi ; l’institution d’une régie de recettes à la Mairie du District de Bamako ; l’examen et le vote de virements de crédit dans le budget de l’exercice 2020.

Après avoir témoigné sa joie, le Maire a laissé entendre que le (PDESC) est un outil de planification dans lequel sont inscrites l’ensemble des actions de développement de la collectivité pour une période déterminée. Selon lui c’est loin d’être une liste de problèmes à résoudre mais plutôt un ensemble d’actions à mettre en œuvre pour l’amélioration progressive des conditions de vie des populations.

Attestant que ce programme aidera sans nul doute à la consolidation de meilleures conditions de vie des bamakois, le Maire insiste sur le fait que le processus passe nécessairement par la valorisation des potentialités locales et la collaboration de l’ensemble des acteurs sociaux.

Par rapport à la fixation des taxes de l’année nouvelle, Monsieur Sangaré  a tenu à préciser que c’est une obligation légale dont l’adoption doit intervenir avant le 1er Octobre de l’année en cours et qu’il est de même pour les régisseurs de recettes et de dépenses.

S’agissant du point portant sur la construction de deux fourrières dans la cité des trois caïmans, le Maire dira que la réalisation de ce projet répondra certainement à un souci majeur du Conseil du District, puisque selon lui, l’absence de fourrière favorise en quelque sorte d’une part la divagation des animaux, et d’autre part pose un réel problème de stationnement des engins saisis en infraction.

Enfin le Maire dira qu’une proposition de virement de crédits fera l’objet d’une délibération des membres du Conseil, tout en les invitant à accorder le plus grand intérêt à l’ensemble des points soumis à leur appréciation afin de relever les défis du développement de la capitale.

 

                                              La Direction de la Communication et de la Presse

                                                                          Hamady Diallo

0 Comments

There are no comments yet

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *