La Mairie du district de Bamako recase 4500 commerçants sur 3 sites

La Mairie du district de Bamako a abrité, le vendredi 23 février 2018, la cérémonie de signature des protocoles de mise à disposition des sites de recasement provisoire des Marchés Rose et Halles aux légumes de Bamako entre les mairies des communes II, III et le maire du district de Bamako. en effet, c’est dans  le cadre de la mise en œuvre de ce projet que la mairie du district de Bamako a  obtenu  des protocoles d’accord  avec les maires des communes II et III du district de Bamako pour le recasement des victimes de graves incendies des marchés.

Dans la foulée de série de sinistres dans les marchés rose et de légumes dont le dernier remonte au 11 décembre 2017, la Mairie du district de Bamako, en partenariat avec la société P ACRAY avec soutien du département de la tutelle, a initié le projet de reconstruction des équipements marchands sur les sites provisoires érigés en communes II et III.

Si on en croit au Maire du district de Bamako, Adama Sangaré, ces protocoles d’accord visent à mettre à la disposition de la mairie centrale des espaces identifiés dans les deux communes pour le recasement temporaire des exploitants des marchés rose et des halles aux légumes.

« Les sites de recasement identifiés en CII sont situés : sur la rue 214 d’une superficie de 4700m² du quartier hippodrome et  la bande des anciens rails d’une superficie de 5999m², traversant les quartiers de quinzambougou, zone industrielle et TSF. En commune III, il s’agit du parking de la mairie de la commune III d’une superficie de 5782m² », a-t-il indiqué. Avant d’inviter les associations faitières de commerçants détaillants à occuper les installations provisoires.

Par ailleurs, il a donné son assurance quant à la détermination et la responsabilité  de la Mairie du district  dans la mise en œuvre des protocoles d’accord.

Alassane Ag Hamed MoussaMinistre des collectivités territoriales, a déclaré que l’identification des sites de recasement provisoire des exploitants constitue un pan important dans le processus de reconstruction des dits marchés. Selon lui, la signature de ces protocoles est le couronnement de plusieurs mois d’efforts de l’ensemble des acteurs concernés.

« A travers l’adhésion et la participation individuelle et collective au processus d’échanges, l’implication des chefs des quartiers en vue d’apaiser le climat social, les visites de terrain devant servir de sites de recasement et  la soumission des projets de protocole à l’appréciation des organes délibérants des communes II et III», a indiqué le ministre des collectivités territoriales.

Partant, il a réaffirmé l’engagement de son département à jouer sa partition afin de réussir la mise en œuvre efficiente et efficace de ce projet

Gaoussou Coulibaly dit Djerry, président de commerçants de marché rose, s’est réjoui de cette attribution qui viendra soulager les souffrances de nombreux commerçants qui ont été victimes de l’incendie. Ainsi, il a remercié le Maire du district pour cette initiative combien importante.

Moussa Mallé SISSOKO

 

0 Comments

There are no comments yet

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *