Salon International de l’Industrie : Le Département s’active auprès de la Ville de Bamako

Le ministre de l’industrie en a pourtant donné l’assurance, vendredi dernier, à la Mairie du District de Bamako, à la faveur d’un échange entre son département, la ville de Bamako et ses autres partenaires. Mohamed Ali Ag Ibrahim a laissé entendre, en effet, qu’à six jours de l’ouverture son département allait continuer à travailler pour parfaire et mieux faire ce salon à dimension internationale.

Depuis le compte à rebours, le ministre du Développement industriel poursuit au fait sa série de consultations pour impliquer l’ensemble des forces vives de la Nation dans l’organisation et la réussite du SIM, prévu du 19 au 21 avril prochains. Après les acteurs industriels de certaines régions, ceux de Bamako, entre autres, c’était au tour de la Mairie du District et de ses partenaires d’accueillir le chef du Département de l’industrie. Une rencontre qui s’inscrit dans le cadre des pré-salons de l’industrie tenus dans plusieurs régions du Mali ainsi qu’à Bamako, en vue de prendre en compte les spécificités et les potentialités de chaque entité régionale, faciliter leur développement industriel et mieux préparer la participation des acteurs.

L’étape de la capitale s’est tenue dans la salle de conférence de la Mairie du District de Bamako, en présence du maire Adama Sangaré, du président de la délégation régionale de la CCIM du District, Cheick Oumar Sacko, et du représentant de l’OPI, Cheick Hamala Simpara. Pour la circonstance, le ministère s’est appesanti de long en large sur le but du salon de l’industrie et sollicité leur implication pour sa réussite.

Et Mohamed Ali Ag Ibrahim d’indiquer à ses interlocuteurs que le souhait de son département est que le salon ne soit pas seulement celui de Bamako, mais de l’ensemble du Mali ainsi que de la diaspora. L’objectif, en clair, est d’ouvrir les potentialités de tout le Mali à l’international, a-t-il laissé entendre, en lançant un appel à la forte mobilisation de tous les Maliens pour la réussite de l’événement. Selon lui, c’est le seul segment manquant pour que nous soyons à hauteur de là où nous voulons être.

Mohamed Aly Ag Ibrahim a également émis le vœu d’une institutionnalisation du Salon de l’industrie en Afrique de l’Ouest afin que la CEDEAO soit l’invitée d’honneur de la 2ème édition.

A signaler également qu’à travers cette rencontre les responsables de la Mairie du District et ses partenaires se sont engagées à accompagner l’initiative du ministre tout au long du processus. A l’entame de ses propos, le maire Adama Sangaré a suggéré que la réflexion soit menée sur les stratégies de développement et la prise en compte des spécificités du district de Bamako qui est au cœur du développement économique industriel du Mali.

Amidou Keita

0 Comments

There are no comments yet

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *