Création de Bamako

Les Niaré à l’origine des Niakaté étaient au Ghana. A la chute de l’empire du Ghana, ils créèrent le royaume de Diara, qu’ils dirigèrent environ trois (3) siècle. Le dernier souverain Niakaté du Diara est Simbala Niakaté, à la fin de son règne, Simbala Niakaté se déplaça avec tout son clan vers Lambidou avant d’arriver à Ségou où ils séjournent quelque temps.

A ségou, Simbala petit fils et homonyme de l’autre Simbala dernier souverain des Niakaté devient Sériba par déformation linguistique. Il prend le pseudonyme de Siribadjan à causse de sa taille (2 mètres environ) et Niakaté devient Niaré. Séribadjan pendant son séjour à Ségou a contracté le mariage avec la Sœur de Mamary Coulibaly, Soumba Coulubaly qui devint sa 3ème femme.

De Ségou, Séribadjan Niaré et son clan longèrent le fleuve pour arriver à l’actuel Bamako, où, ils s’installent vers 1700. Bamako « ville aux caïmans » veut dire la rivière des caïmans, et Banconi veut dire la petite rivière d’un arbre qu’on appelle Ban. Le premier chef de Bamako est Séribadjan Niaré, son fils Diaramoussa dit Diaramoussadjan Niaré (fils de Soumba Coulibaly) le succéda à sa mort.

Chefs des familles fondatrices de Bamako de la fin du XVII siècle à aujourd’hui
Namakoro Safuné Bamako
Madiugu Sériba Bamako
1796 – 1838
Diolokaladian Sikoro
1838 – 1840
Burama Bamako
1840 – 1884
Titi Bamako
1864 – 1888
Batigi Makono
1888 – 1898
Dionké Sikoro
1898 – 1903
Karonga Makono
1903
Maridjè dit Beniekuru Sikoro
1903 – 1906
Cyèkon Sikoro
1906 – 1909
Benie Bamako
1909 – 1913
Baba Bamako
1913
Mamuru N’Tonimba
1913 – 1923
Maridjè Bamako
1923 – 1956
Amadou Coumba Bamako
1596 – 1958
Bomboli Bamako
1964 -1979
Fabilé Bamako
1979 – 1987
Badugunè Bamako
1987 – 1993
Baba Titi Bamako
1993 à nos jours