Bilan des Accidents Corporels de la Circulation Routière dans le District de Bamako Année 2016

Bilan des Accidents Corporels de la Circulation Routière dans le District de Bamako. -Année 2016

MOT DU MAIRE DU DISTRICT

« Vous êtes juste passé à l’Orange ; il passera juste sa vie à l’hôpital » Notre Cité compte plus de 2 000 000 d’habitants. La vie sociale s’organise autour d’événements qui rassemblent, surtout à partir des relations humaines : on se connaît dans les quartiers, c’est ce qui fait l’identité de notre localité, ce qui fait sa richesse. C’est pourquoi, quand 151 concitoyens se tuent dans plusieurs accidents de la route, l’émoi est à son comble et la nécessité d’agir devient impérieuse. Près de 267 km² : c’est la superficie du District de Bamako, quartiers urbains, centre-ville, autant d’espaces traversés par des rues, des Avenues, des Boulevards, des passages, donc, autant de vies qui se croisent … Ma sensibilité personnelle prolongée par les pouvoirs dévolus à un Maire et gardien de la sécurité routière dans le District de Bamako, m’ont naturellement conduit à créer toutes les conditions pour fédérer les énergies, au-delà du chagrin et de la révolte, afin de relayer sur un modeste territoire les efforts des pouvoirs publics. Dans la somme des charges qui incombent au Maire (premier porte- drapeau au combat de la sécurité routière), j’en ai fait une priorité des orientations de la politique locale. Chacun compte pour un dans le combat pour la vie sur la route. La lecture quotidienne de l’hécatombe des accidents de la circulation nous ramène au nécessaire effort d’amélioration de la sécurité. Ainsi, la Mairie du District de Bamako s’est beaucoup préoccupée de mettre en œuvre des mesures permettant d’accroître la sécurité routière sur le site du District de Bamako, mais également de coordonner avec un grand nombre de partenaires, toute une série d’actions qui ont contribué, en dépit de la progression régulière de la population pourvue d’un véhicule, à réduire de façon substantielle le nombre de victimes. Chaque jour, en ville, l’accident blesse ou tue. La démarche que nous avons privilégiée dans notre plan local de sécurité routière a consisté à influer sur le comportement humain et contribuer à l’effort collectif de changement des mentalités même s’il reste beaucoup à faire. Aujourd’hui, le concept d’apaisement du trafic qui se veut intelligent et intelligible ne peut être réalisé sans en priorité influer sur les comportements. Ensemble, nous pouvons sans doute contribué à atteindre cet objectif susceptible de renforcer la sécurité routière de manière durable en accordant la préférence à une coexistence paisible et conviviale des différents usagers et qui répondent aux besoins de tous. Ensemble dans un élan rassembleur, accordons toute l’importance à la protection de la vie humaine dans la circulation routière dans notre ville. Travaillons ensemble pour votre sécurité, la sécurité au quotidien, la sureté tout simplement. C’est la clé d’un déplacement assuré. « Nous avons tous une bonne raison de rester en vie : Changeons de Conduite. » Le Maire du District Adama SANGARÉ

Attachments